Le Magnétisme 

Est-ce votre état énergétique qui influe sur votre être, ou est-ce la vie qui dérègle votre système énergétique ?

Ce que je sais par contre c’est qu’il y a forcément une influence de l’un sur l’autre, alors donnez-vous le maximum de chance d’influer positivement sur votre état mental et physique.
Ou est-ce physique et mental ?

La recherche de l’harmonie et de la plénitude. S’offrir volontairement toutes les chances d’y parvenir grâce au magnétisme curatif. Considérant l'énergie comme de l'eau, elle est, avec l'ancrage (si il est fait) l'énergie qui va nettoyer et permettre l'auto-guérison du corps...et de l'esprit....aussi. 

L'approche 

 

La grande question est : << Ai-je du magnétisme?>> Pour le savoir répondez à cette question: Êtes-vous humain et vivant ? Oui ? bravo vous avez donc du magnétisme. Est-ce un don ? Pour vous répondre permettez-moi une métaphore. N'importe qui est capable de produire un son avec un instrument de musique n'est-ce pas ? D'autres peuvent jouer des mélodies et d'autres encore être des prodiges. Le magnétisme est pareillement distribué. Je pense par contre, et ceci n'appartient qu'à moi, que le côté curatif est quant à lui le résultat d'un long travail. 

Les méridiens 

 

La connaissance du corps et de ses méridiens est souvent un plus pour déterminer l'organe à travailler. Le solliciter de cette manière (digitopuncture) et l'exacerber par le magnétisme permet d'obtenir de très bons résultats. 
Cette approche associée à l'ancrage et aux plexus permet de remettre en marche le principe de guérison naturelle. 
Les retombées psy sont bien souvent à la hauteur du travail généré par le magnétisme. 

La vibration

 

C'est un domaine assez vaste pour se suffire à lui même et prendre cette route est passionnant. Le taux vibratoire est comme le volume d'une radio. Si vous êtes bien calé sur votre fréquence (énergie) gageons que le taux vibratoire (le volume) est lui aussi harmonie.

Si c'est le contraire alors la compensation par la vibration est en marche. Attention aux conséquences: Je ne gère plus rien, toujours envie de pleurer, je rentre dans des colères irraisonnées...

Vous vous reconnaissez ?